IHU Méditerranée et les maladies cardiaques

Les endocardites et les péricardites, deux infections du coeur

Lorsque l’on pense maladies infectieuse, on ne pense pas nécessairement aux maladies du cœur. Et pourtant ! Aujourd’hui, on fait le point sur deux maladies cardiaques : la péricardite, une inflammation, et l’endocardite, l’infection de l’intérieur de cœur.

La péricardite, une infection bénigne mais à prendre au sérieux

Infection du coeur, IHU Méditerranée
La péricardite

Prurit de l’enveloppe externe du cœur, la péricardite fait suite à un gonflement de ladite membrane qui est dû à un excès de fluide circulant entre le péricarde et le cœur. Susceptible de toucher toutes les personnes de tous âges, la péricardite, dans les 5% du cas, s’accompagne d’une hospitalisation chez les adultes.

On la reconnait grâce aux fortes sensations douloureuses dans la poitrine mais aussi dans les épaules. Elles peuvent subitement survenir de façon aiguë et l’intensité peut être aussi importante que durable dans le temps si rien n’est fait. Pathologie bénigne, la péricardite est dans la plupart des cas, une infection sans gravité lorsque celle-ci est vite détectée et prise en charge avec un traitement adapté. Il faut noter que les principaux symptômes de la péricardite sont des afflictions. Celles-ci se manifestent le plus souvent lorsque le patient est en position allongée – la nuit en occurrence- qu’en position assise.

Les différents types de péricardites

En général, les médecins diagnostiquent et prennent en charge trois types de péricardites :

  • La péricardite aiguë : elle se reconnait par l’intensité des symptômes dont la durée ne dépasse généralement pas plus d’un trimestre et dont les symptômes annihilés au bout de quelques de jours de traitement médicamenteux.
  • La péricardite chronique : elle associe aux premières infections symptomatiques du péricarde des complications. Cette phase chronique dure plus de trois mois.
  • La péricardite idiopathique qui se manifeste par la récidive des symptômes associés à la péricardite aiguë.

Causes, évolutions et traitements de la péricardite

La recherche médicale montre que les infections du péricarde peuvent causer la péricardite. Elle peut se développer e à la suite d’une intervention chirurgicale. L’infection peut également se développer à la suite de certains cancers, de certains traitements particulièrement la radiothérapie et la chimiothérapie. Elle peut être liée aussi à une déficience du système immunitaire du patient (péricardites chronique et idiopathique).

Dans de rares cas, la péricardite aiguë peut se muer en cas plus compliqué. Elle peut entraîner d’autres affections à l’organisme du patient. Une intervention chirurgicale peut intervenir pour limiter les potentielles complications que peut engendrer la péricardite chronique après des traitements médicamenteux infructueux.

Dans le cadre d’un traitement de la péricardite, la prise d’un rendez-vous avec son médecin traitant est vivement conseillé. Elle est traitée par des médicaments tels les AINS, les antibiotique (infection bactérienne), les corticostéroïdes…

L’endocardite, la maladie infectieuse cardiaque

Endocardite, IHU Méditerranée Infection
L’endocardite, infection du coeur

Infection en elle-même, l’endocardite est une inflammation vulvaire ou de la paroi interne du cœur. Survenant dans une région déjà abîmée par les bactéries en circulation dans le sang, l’endocardite est responsable des proliférations et des destructions des valves du cœur particulièrement. Il s’agit d’une maladie infectieuse.

Affection secondaire à la multiplication de bactéries sur le revêtement interne du cœur, une endocardite intervient à la suite d’un contact sanguin des bactéries.

Difficile de à détecter lorsque les manifestations cliniques sont légions, l’endocardite est cependant une infection de présentation polymorphe. On la diagnostique facilement lorsque les signes infectieux s’associent à des signes cliniques. Par exemple, une fièvre, des frissons, une faiblesse, une fatigue, des douleurs articulaires et musculaires… Ou encore des sueurs nocturnes, un essoufflement, une toux persistante, un gonflement des jambes, une perte de poids inexpliquée. Lorsque l’endocardite provoque une gêne cardiaque importante, des signes d’insuffisance cardiaque apparaissent : essoufflement marqué, voire perte de connaissance.
Au final, il faut évoquer le diagnostic d’endocardite infectieuse systématiquement chez tout sujet fébrile ayant un souffle valvulaire. On doit réaliser des hémocultures.

Les types d’endocardite

Il existe deux types d’endocardite : infectieuse et non infectieuse. Avec un traitement rapide, la majorité des personnes atteintes d’endocardite infectieuse survivent à cette maladie. L’endocardite non infectieuse est plus difficile à traiter.

Endocardite infectieuse, des complications

L’insuffisance cardiaque aiguë (par rupture ou perforation de valve cardiaque) est la première cause de mortalité de l’endocardite infectieuse à la phase aiguë de l’infection.
Elle est suivie par les complications neurologiques (accident vasculaire ischémiques secondaire à la migration d’un morceau de valve ou de végétation). Ainsi que par les arythmies cardiaques et les troubles de conduction.

claire sambuc

Vie privée des internautes : Google, permet-il aux développeurs d’accéder aux mails ?

Plus récemment, le respect de la vie privée des gens sur le numérique est inquiétant. Alors que le géant du digital Google se disait d’assurer la protection de la confidentialité, les messageries électroniques des utilisateurs sont exposées et scannées par un grand nombre de développeurs tiers, pour des fins commerciales.

Continue reading Vie privée des internautes : Google, permet-il aux développeurs d’accéder aux mails ?

Qu’est-ce que la garantie responsabilité civile ?

Dans la vie quotidienne de chaque individu, innombrable sont les imprévus et les évènements inopinés survenant. Ces éventuels inattendus peuvent causer tout de même des dégâts. Ces derniers sont les problématiques qui nous intéressent. Quels sont ces dégâts ? À qui incombe la responsabilité de réparer ces dommages ? Quelle est l’étendue de cette remise en état ? Par quel moyen doit-on assurer la réparation de ces dommages ?

Continue reading Qu’est-ce que la garantie responsabilité civile ?

Schizophrénie: Emile Henneguelle explique la maladie mentale

Schizophrénie: Emile Henneguelle explique la maladie mentale

La schizophrénie est un type de maladie mentale qui affecte le cerveau fonctionne. « Cela conduit à des problèmes chroniques avec des pensées et des comportements étranges » souligne Emile Henneguelle, psychiatre au Mans. Cela nécessite généralement des soins et un traitement à vie.

Les chercheurs estiment que la schizophrénie affecte environ 0,3% à 0,7% des personnes (entre 3 sur 7 000). La schizophrénie affecte des personnes de toutes les origines raciales et ethniques. Continue reading Schizophrénie: Emile Henneguelle explique la maladie mentale

Rénostyl : avoir une maison rénovée

Avoir une belle maison rénovée

La  rénovation de la maison fait le bonheur à l’achèvement des travaux des propriétaires. Rénostyl est une entreprise à Nantes dans le département de la Loire-Atlantique. Depuis 2003, l’entreprise à la rénovation de maison, la réparation de la toiture, l’isolation et la thermie et la menuiserie. En respectant le budget rénovation maison, l’entreprise accompagne le propriétaire des travaux.

Continue reading Avoir une belle maison rénovée

Goudsmit Tang Management company

Qu’est-ce que le conseil d’administration dans une association ?

Dans une association, le conseil d’administration peut s’avérer utile. Dans certains cas, il est même indispensable. Tour d’horizon et explications avec Goudsmit Tang Management Company.

Le conseil d’administration, est-il obligatoire dans une association ?

Toutes les associations ne sont pas forcément dotées d’un conseil d’administration rappelle Goudsmit Tang. En théorie, c’est leur droit. Cependant, un tel organe est indispensable pour certaines associations. C’est le cas, par exemple, pour celles qui désirent être déclarées « d’intérêt public ». Ou pour celles dont la taille est devenue trop importante. En effet, le conseil d’administration rend la gestion plus fluide et plus rapide. Grâce à lui, il n’est pas nécessaire de se réunir en assemblée générale à la moindre prise de décision.

Continue reading Qu’est-ce que le conseil d’administration dans une association ?

Goudsmit company

Qui peut convoquer le conseil d’administration ?

Le conseil d’administration d’une structure se regroupe plusieurs fois par an. Il traite divers aspects administratifs et décisionnaires de l’entreprise, explique Goudsmit Tang Management. Mais qui va décider de le convoquer ? Après avoir fait le point sur le rôle d’un conseil d’administration, Goudsmit & Tang Management Company vous partage avec vous de qui émane la convocation et comment cela se déroule.

Qu’est-ce qu’un conseil d’administration ?

Pour rappel, un conseil d’administration ou un Management Company est une réunion de personnes ayant pour rôle de gérer une structure. Il peut s’agir d’une entreprise, d’une association ou d’un établissement public. Le conseil d’administration aura pour attribution de prendre les décisions stratégiques de la structure, de gérer son fonctionnement au quotidien, mais aussi de gérer les actionnaires, et plus particulièrement l’assemblée d’actionnaires, et de désigner les directeurs généraux et délégués de l’établissement.

Le cas particulier d’une association

Dans le cas particulier d’une association, le conseil d’administration aura pour rôle de gérer l’administration, le budget, la création de postes permanents ou encore les actions de l’organisation.
Toutes les structures n’ont pas de conseil d’administration. Le conseil d’administration se réunit plusieurs fois par an, par convocation des membres. Il n’y a aucune obligation légale quant à la fréquence des réunions. Pour résumé, un conseil d’administration est un groupe de personnes ayant en charge le bon fonctionnement et la prise de décisions importantes d’une structure.

Qui peut convoquer le conseil d’administration ?

Un conseil d’administration va être composé de 3 à 18 membres, selon la taille de la structure. Ces membres, appelés administrateurs, sont élus par l’assemblée des actionnaires.
À la tête du conseil d’administration, on retrouve un président. Le président du conseil d’administration est également le directeur général de l’entreprise ou de l’établissement. C’est lui et lui seul qui pourra convoquer le conseil d’administration.

La fréquence des réunions n’est pas obligatoire

Cependant, comme expliqué auparavant, il n’y a aucune obligation légale quant à la fréquence des réunions. C’est au directeur de décider quand une réunion du conseil s’impose. Il est conseillé d’éviter les réunions trop fréquentes, sous peine qu’elles perdent leurs sens et que les participants y perdre de l’intérêt, voir ne daignent plus se déplacer. Malgré tout, si le conseil ne s’est pas retrouvé depuis plus de deux mois, une demande de convocation peut être faite par des membres du conseil (au moins un tiers d’entre eux) auprès du directeur. L’ordre du jour requis doit alors être précisé et clair, et la décision finale revient au directeur.

Comment convoquer le conseil d’administration ?

Pour convoquer le conseil d’administration, le président du conseil, également directeur de la structure, doit prévenir tous les administrateurs par le biais d’une convocation. Le délai de convocation n’est pas établi par la loi, mais elle est généralement de 2 semaines au préalable, et 6 jours minimum. Les membres doivent en effet avoir le temps de prévoir leur venue selon leurs obligations, le but étant d’en réunir un maximum. Malgré tout, les membres qui ne pourront pas se rendre à la réunion peuvent choisir de se faire représenter par un tiers.
La convocation peut être envoyée par courrier, lettre, lettre recommandée, fax ou bien remise en mains propres.

Sur cette convocation, on retrouve bien entendu le lieu de la réunion (généralement le siège social), la date, l’heure, mais surtout l’ordre du jour qui sera traité lors du conseil. Il est essentiel de bien préciser l’ordre du jour afin que tous les participants puissent se préparer à la réunion, et que celle-ci soit efficace.

Parler du deuil est une étape indispensable, estime Yves Alphé

Yves Alphé : deuil, comment en parler au conjoint ?

Comme Yves Alphé l’évoque souvent, le deuil est une étape à franchir auquel nous sommes en général confrontés une ou plusieurs fois dans sa vie (ex : décès de ses parents ou grands-parents).
S’il est tentant de se renfermer au cours de cette dure épreuve (notamment durant la phase de dépression), il est néanmoins moins douloureux de la traverser à travers le dialogue, l’échange et l’écoute. Aujourd’hui, Yves Alphé évoque le deuil dans un couple, c’est-à-dire comment parler du deuil d’un proche à son conjoint ou sa conjointe.

Parler du deuil dans un couple

Les réactions face au deuil sont très variables
Les réactions face au deuil sont très variables

Lorsqu’un proche vient à décéder, les réactions de chacun et chacune sont très variables. Cela dépend en effet de nombreux facteurs : relation avec le proche (ami? famille ? collègue ?), son âge, les conditions du décès (maladie, accident, meurtre, suicide…) ou encore le déroulement de la cérémonie (qui doit être jugée satisfaisante par les proches pour permettre un dernier hommage, rappelle Yves Alphé).

Face au drame et aux différentes étapes psychologiques qui interviennent dans la phase de deuil, il est très important voire indispensable de savoir communiquer avec son/sa partenaire car l’épreuve psychologique est très lourde.

Un couple connaît en effet des hauts et des bas. Parmi ces « moments bas », la traversée d’une épreuve comme le deuil ne doit pas se faire seul mais requiert le soutien des proches, comme celui du ou de la partenaire.

Le deuil d’une personne commune au couple

Par « personne commune au couple », Yves Alphé signifie une personne connue et proche des deux partenaires. L’exemple le plus évident, et également le plus dramatique, est le décès de l’enfant du couple. La douleur est alors intense et partagée par les deux membres du couple. C’est là une véritable épreuve à la fois commune et individuelle : le deuil peut rapprocher et souder le couple à condition de bien communiquer ou malheureusement en provoquer la séparation en générant une véritable situation de crise, explique Yves Alphé.
Le décès peut également concerner un membre de la famille de l’une des personnes du couple que le/la conjoint(e) connaissait également ou un ami commun par exemple.

Le deuil d’une personne proche d’un seul membre du couple

L’on peut penser que dans ce cas de figure, seule la personne endeuillée souffre. Yves Alphé indique que cela n’est pas vrai même si l’épreuve psychologique est difficile. En effet, dans un couple soudé, l’autre partenaire ressent la douleur de sa moitié et veut alors lui venir en aide, ce qui n’est pas toujours facile. En effet, la relation de la personne avec le défunt ou encore sa vision de la mort sont quelques-uns des facteurs qui jouent un rôle dans la communication du deuil dans un couple.

Des approches de la mort différentes, explications par Yves Alphé

Selon le vécu, l’éducation, la culture ou la religion de chacun, la mort et donc le deuil seront perçus de façon différente. Afin de surmonter cette épreuve, les deux membres du couple doivent donc communiquer tout en respectant les convictions de l’autre. Nous avons donc là un double travail, rappelle Yves Alphé : le travail de deuil et celui d’une bonne communication envers sa moitié.

Comment se soutenir mutuellement

Nécessité de soutien mutuel durant le deuil, rappelé par Yves Alphé
Nécessité de soutien mutuel durant le deuil, rappelé par Yves Alphé

 

Le soutien mutuel d’un couple face à l’épreuve de deuil passe avant tout par l’écoute et la communication. Si les femmes ont davantage tendance à déclarer leurs émotions et leur tristesse, les hommes sont davantage enclins à souffrir en silence. Ce décalage rend alors la communication parfois difficile dans le couple, précise Yves Alphé, face à cette épreuve. L’on peut évoquer sa tristesse mais il faut faire attention à ne pas se morfondre en abordant uniquement la mort de l’être cher. Parler des bons souvenirs partagés avec la personne décédée peut être une alternative pour faire son deuil car l’on associera moins la mort au proche concerné, indique Yves Alphé.