Comment sauver une société en difficulté ?

En voyant une entreprise prospère, on pense tout ce tout est parfait, que le dirigeant mène une vie professionnel sans le moindre problème, car la société ne cesse de s’accroître. Du point de vue externe, on a raison. Mais en creusant, on se rend compte que l’on fait fausse route. En effet, une entreprise est comme un être humain. À un moment ou un autre, elle peut tomber malade. Mais une fois qu’il a reçu les médicaments appropriés, il est rapidement guéri. Et c’est tout à fait la même chose pour une entreprise en difficulté.
Continue reading Comment sauver une société en difficulté ?

Stage de tennis, des vacances sportives pour votre enfant

L’une des plus grandes préoccupations quand arrivent les vacances, c’est le fait de ne pas savoir précisément quoi faire. En effet, il arrive souvent que l’engouement suscité par l’approche de cette période laisse vite place à une certaine monotonie et à l’ennui, surtout quand les occupations sont pratiquement les mêmes chaque vacance. Vous êtes lassés des distractions et programmes habituels, et vous avez envie de proposer quelque chose de nouveau et de plus excitant à vos enfants cette année ? Pensez donc à leur offrir des vacances sportives avec un stage de tennis !

Un bon moyen de garder la forme et de travailler les aptitudes physiques

Plusieurs raisons, et pas des moindres, justifient le bien-fondé d’un tel choix. En premier lieu, il permet à vos enfants de se maintenir en forme pendant toutes les vacances, une période de l’année où les gens ont généralement tendance à se laisser aller et à prendre exagérément du poids. Sport très dynamique, le tennis implique des mouvements continuels, qui sollicitent pratiquement toutes les parties du corps pendant une période prolongée. En conséquence, en optant pour un stage de tennis vous évitez à vos enfants le surpoids, et vous les aidez au contraire à affiner leur silhouette.

Le tennis permet également de tonifier le corps dans sa globalité, et peut donc contribuer à assurer une bonne croissance aux enfants. Les séquences de courses-arrêts et les différentes actions effectuées sur le court travaillent la plupart des groupes musculaires, ce qui, associé à une alimentation conséquente, garantit un développement physique harmonieux. De plus, ce sport permet aux enfants d’améliorer leurs capacités d’endurance, leur assurant de fait une meilleure efficacité dans l’accomplissement de leurs tâches quotidiennes.

Un stage de tennis permet parallèlement de renforcer la précision dans les gestes et la coordination des mouvements. Grâce aux compétences des coachs sportifs mobilisés, vos enfants apprendront à bouger l’ensemble du corps de façon synchronisée, une base essentielle pour s’essayer à d’autres activités ludiques comme la natation, le crawl ou encore la danse. Et il existe encore bien d’autres avantages liés à la pratique du tennis dans le cadre d’un stage !

Une ambiance conviviale et hautement sécurisée

Avec un stage de tennis, vous aidez vos enfants à améliorer leurs capacités physiques certes, mais vous leur donnez aussi la possibilité de rencontrer plusieurs autres gamins, du même âge ou presque, également venus pour apprendre et se divertir. Les stages se déroulent généralement dans une bonne ambiance, et constituent une occasion idéale pour permettre à vos enfants de se faire de nouveaux amis, ce qui augmente encore le fun !

Par ailleurs, il faut préciser que les entrainements de tennis se tiennent sur des terrains fiables et pleinement sécurisés. Les échanges pendant le stage de tennis s’effectuent sous la surveillance de professionnels confirmés. Les enfants bénéficient ainsi d’un suivi personnalisé, qui leur assure non seulement une bonne réalisation des mouvements et une progression constante, mais aussi  l’éviction des gestes potentiellement dangereux.

En outre, le stage se déroule dans une atmosphère réellement conviviale et fair-play, où le partage de connaissances, le respect mutuel et l’esprit d’équipe sont les seuls maitres-mots. Ces conditions propices permettent à vos enfants, qu’ils soient débutants ou non, de se sentir très à l’aise, et de progresser aisément. Sans aucun doute, le stage de tennis est l’une des distractions les plus saines, les plus originales et les plus bénéfiques envisageables pour occuper les enfants pendant les vacances !

Schizophrénie: Emile Henneguelle explique la maladie mentale

Schizophrénie: Emile Henneguelle explique la maladie mentale

La schizophrénie est un type de maladie mentale qui affecte le cerveau fonctionne. « Cela conduit à des problèmes chroniques avec des pensées et des comportements étranges » souligne Emile Henneguelle, psychiatre au Mans. Cela nécessite généralement des soins et un traitement à vie.

Les chercheurs estiment que la schizophrénie affecte environ 0,3% à 0,7% des personnes (entre 3 sur 7 000). La schizophrénie affecte des personnes de toutes les origines raciales et ethniques. Continue reading Schizophrénie: Emile Henneguelle explique la maladie mentale

Goudsmit Tang Management company

Qu’est-ce que le conseil d’administration dans une association ?

Dans une association, le conseil d’administration peut s’avérer utile. Dans certains cas, il est même indispensable. Tour d’horizon et explications avec Goudsmit Tang Management Company.

Le conseil d’administration, est-il obligatoire dans une association ?

Toutes les associations ne sont pas forcément dotées d’un conseil d’administration rappelle Goudsmit Tang. En théorie, c’est leur droit. Cependant, un tel organe est indispensable pour certaines associations. C’est le cas, par exemple, pour celles qui désirent être déclarées « d’intérêt public ». Ou pour celles dont la taille est devenue trop importante. En effet, le conseil d’administration rend la gestion plus fluide et plus rapide. Grâce à lui, il n’est pas nécessaire de se réunir en assemblée générale à la moindre prise de décision.

Continue reading Qu’est-ce que le conseil d’administration dans une association ?

Goudsmit company

Qui peut convoquer le conseil d’administration ?

Le conseil d’administration d’une structure se regroupe plusieurs fois par an. Il traite divers aspects administratifs et décisionnaires de l’entreprise, explique Goudsmit Tang Management. Mais qui va décider de le convoquer ? Après avoir fait le point sur le rôle d’un conseil d’administration, Goudsmit & Tang Management Company vous partage avec vous de qui émane la convocation et comment cela se déroule.

Qu’est-ce qu’un conseil d’administration ?

Pour rappel, un conseil d’administration ou un Management Company est une réunion de personnes ayant pour rôle de gérer une structure. Il peut s’agir d’une entreprise, d’une association ou d’un établissement public. Le conseil d’administration aura pour attribution de prendre les décisions stratégiques de la structure, de gérer son fonctionnement au quotidien, mais aussi de gérer les actionnaires, et plus particulièrement l’assemblée d’actionnaires, et de désigner les directeurs généraux et délégués de l’établissement.

Le cas particulier d’une association

Dans le cas particulier d’une association, le conseil d’administration aura pour rôle de gérer l’administration, le budget, la création de postes permanents ou encore les actions de l’organisation.
Toutes les structures n’ont pas de conseil d’administration. Le conseil d’administration se réunit plusieurs fois par an, par convocation des membres. Il n’y a aucune obligation légale quant à la fréquence des réunions. Pour résumé, un conseil d’administration est un groupe de personnes ayant en charge le bon fonctionnement et la prise de décisions importantes d’une structure.

Qui peut convoquer le conseil d’administration ?

Un conseil d’administration va être composé de 3 à 18 membres, selon la taille de la structure. Ces membres, appelés administrateurs, sont élus par l’assemblée des actionnaires.
À la tête du conseil d’administration, on retrouve un président. Le président du conseil d’administration est également le directeur général de l’entreprise ou de l’établissement. C’est lui et lui seul qui pourra convoquer le conseil d’administration.

La fréquence des réunions n’est pas obligatoire

Cependant, comme expliqué auparavant, il n’y a aucune obligation légale quant à la fréquence des réunions. C’est au directeur de décider quand une réunion du conseil s’impose. Il est conseillé d’éviter les réunions trop fréquentes, sous peine qu’elles perdent leurs sens et que les participants y perdre de l’intérêt, voir ne daignent plus se déplacer. Malgré tout, si le conseil ne s’est pas retrouvé depuis plus de deux mois, une demande de convocation peut être faite par des membres du conseil (au moins un tiers d’entre eux) auprès du directeur. L’ordre du jour requis doit alors être précisé et clair, et la décision finale revient au directeur.

Comment convoquer le conseil d’administration ?

Pour convoquer le conseil d’administration, le président du conseil, également directeur de la structure, doit prévenir tous les administrateurs par le biais d’une convocation. Le délai de convocation n’est pas établi par la loi, mais elle est généralement de 2 semaines au préalable, et 6 jours minimum. Les membres doivent en effet avoir le temps de prévoir leur venue selon leurs obligations, le but étant d’en réunir un maximum. Malgré tout, les membres qui ne pourront pas se rendre à la réunion peuvent choisir de se faire représenter par un tiers.
La convocation peut être envoyée par courrier, lettre, lettre recommandée, fax ou bien remise en mains propres.

Sur cette convocation, on retrouve bien entendu le lieu de la réunion (généralement le siège social), la date, l’heure, mais surtout l’ordre du jour qui sera traité lors du conseil. Il est essentiel de bien préciser l’ordre du jour afin que tous les participants puissent se préparer à la réunion, et que celle-ci soit efficace.

L’échange de clés : un calvaire pour les propriétaires Airbnb !

Lorsqu’on réserve un logement sur Airbnb, on ne fait pas forcément le choix de la facilité, bien au contraire. En effet, si le prix des locations Airbnb est très attractif pour les locataires, reste qu’avant d’être bien au chaud dans son lit Airbnb, il faut passer par l’étape très redoutée de la remise de clés. Pourquoi redoutée nous direz-vous ? Tout simplement, car c’est un calvaire tant pour les propriétaires que les locataires Airbnb. On vous en parle !

L’échange de clés, une galère pour les propriétaires de location Airbnb !

Pour parler de cette étape cruciale de la remise de clés, ou de l’échange de clés selon comment on l’appelle, nous avons fait appel à un expert myloby.fr. Ce service de gestion et remise de clé a mis au point un système de gestion de clés révolutionnaire puisqu’il suffit aux propriétaires de Airbnb de stocker leurs clés dans une armoire à clé pour que leurs locataires aillent les récupérer en toute sécurité !

Et si de tels services voient le jour, c’est en grande partie, car la remise de clés est une galère incroyable pour les propriétaires de location Airbnb. En effet, alors qu’ils s’occupent déjà du ménage, et de la promotion de leur location de vacances, ils doivent en plus être présents pour remettre les clés en main propre à leurs locataires. Locataires qui doivent arriver à une heure précise, ce qui augmente potentiellement leur stress, et peut ainsi gâcher leur séjour. Quand on connaît l’importance des notes utilisateurs sur des plateformes telles qu’Airbnb, mieux vaut s’en inquiéter.

Côté locataires, l’échange de clés est tout aussi stressant, car c’est le premier contact qu’on a en direct avec le propriétaire du Airbnb. On peut accessoirement le déranger si notre arrivée n’est pas assez ponctuelle et cela peut-être un problème qui peut gâcher le début comme la fin du séjour.

Heureusement, des solutions comme MyLoby existent !

MyLoby, l’échange de clés simplifié !

MyLoby que nous avons évoqué plus tout est en effet la solution révolutionnaire pour simplifier la gestion de clés des propriétaires de location Airbnb ! Immoz en parle d’ailleurs très bien dans ses articles, le service se découpe en deux parties distinctes : d’un côté MyLoby est un réseau de points relais propriétaires d’armoires à clés estampillées MyLoby et accessibles à leurs abonnés, de l’autre, MyLoby est une application de gestion de clés en temps réel et qui permet aux propriétaires de clés de procéder à un échange de clés, sans avoir besoin d’être présent. Le locataire Airbnb crée ainsi un compte MyLoby, le propriétaire lui partage alors un code-barre pour s’identifier auprès du point relais et celui-ci lui confie la clé du logement Airbnb. Une solution simple et efficace qui permet à tout le monde de gagner du temps !

Voilà nous espérons que cet article consacré à l’échange de clés pour les locations Airbnb vous aura plu. Nous sommes de notre côté très enthousiaste à l’idée que de tels services se démocratisent, ce sont des services neufs et qui prennent un véritable essor, La Poste a d’ailleurs investi des millions d’euros dans sa solution Keycafe. Affaire à suivre donc !

Quelle est la différence entre un taxi et un VTC ?

Le choix du mode de transport est important pour tous vos déplacements. Nombreuses sont les variantes qui existent pour se déplacer d’un lieu à un autre en citant les transports en commun comme le métro, le train et le bus. Tous ces moyens de transport offrent la ponctualité et une bonne qualité de service. À part les transports en commun, d’autres alternatives sont à votre disposition comme le taxi ou la voiture de transport avec chauffeur.

Faire appel au service d’une voiture de transport avec chauffeur

Le VTC est un moyen des moyens de transport qui s’offre à tout le monde que ce soit un déplacement à raison privé ou professionnel. Donc les particuliers ou les entreprises peuvent faire appel à leur service. Pour cela, il faut faire une réservation à l’avance sur une plateforme mise en place pour avoir un chauffeur avec une voiture qui sera à votre disposition à tout moment pour tous vos déplacements. Le chauffeur est à votre entière disposition lors de la location du VTC. Enfin, vous avez à votre disposition une voiture de luxe qui répond à toutes vos demandes et qui vous offre une excellente qualité de service. La tarification du VTC se fait à l’avance, bien avant que le chauffeur n’arrive au point de rendez-vous.

Prendre un taxi comme moyen de transport

Partout dans le monde, le moyen pour prendre un taxi quel que soit la ville est sans doute de lever la main. Faire appel aux services des taxis Cergy-Pontoise est une alternative pour assurer votre déplacement. En effet, les avantages qu’offre un taxi sont multiples. D’abord, à n’importe quel moment et à n’importe quel endroit on peut en trouver et avoir recours à leurs services. Ensuite, ils font gagner du temps, car un taxi peut emprunter les couloirs de bus. Il offre la qualité de service qui vous convient et votre sécurité est leurs priorités. Le tarif est fonction du trajet et est donc très variable.

Que ce soit le VTC ou le taxi, chaque mode de transport a ses avantages et défauts. Mais la principale différence entre les deux réside dans le standing. Le VTC est une voiture de luxe tandis qu’un taxi est accessible pour n’importe quelle classe sociale.

Recrutement médical : Quelles sont les politiques en vigueur pour améliorer les recrutements ?

Le recrutement médical s’avère parfois un véritable casse-tête tant pour les candidats que pour les professionnels à la recherche de médecins, infirmiers, sages-femmes… Face à cette situation, des initiatives ont vu le jour pour améliorer ces recrutements. Lesquelles ? On vous les présente !

Rendre les études de médecine moins sélective

Le nombre de postes vacants pour les médecins généralistes est conséquent comme il est possible de le constater sur pnp-conseil.com qui recense toutes les offres d’emploi dans le secteur médical.

Pour faciliter le recrutement médical, la solution soumise par Emmanuel Macron durant sa campagne électorale est de mettre fin au numerus clausus caractéristique des années de médecine. En effet, à la rentrée 2020, il n’y aura plus de places limitées en fin de première année d’étude de santé commune qui permet ensuite de rejoindre les études de médecine. Il y a aujourd’hui, sur 60 000 inscrits, trois quarts des candidats qui échouent à la première année. L’idée est de stopper ce gâchis humain et de décourager les candidats. Une initiative qui pourrait déboucher sur plus de candidats et donc de médecins à l’avenir.

Toutefois, des procédures sélectives seront mises en place à l’issue de la seconde et la troisième année car l’excellence de la formation doit rester une priorité, elle se veut seulement moins académique.

Le recrutement médical de médecins généralistes grâce au plan santé

Le recrutement médical est encore plus problématique dans les déserts médicaux, ce qui est le cas dans les zones rurales mais aussi dans les quartiers urbains périphériques qui sont réputés difficiles. Le nombre de médecins y est largement insuffisant et les candidats manquent.

Face à cela, des initiatives locales sont mises en place pour trouver des médecins comme cela est indiqué sur astuce-sante.fr mais le gouvernement a également annoncé le recrutement de 400 médecins dans ces milieux défavorisés qui seront salariés par les hôpitaux de proximité et centres de santé. La formule devrait séduire les jeunes médecins qui ne peuvent pas se mettre à leur compte ou ceux qui sont en fin de carrière. Et de ce fait, le recrutement médical sera plus aisé dans ces milieux où le désert médical sévit.

À cela s’ajoute la création du métier d’assistants médicaux qui viennent épauler les médecins libéraux par la réalisation de tâches simples comme l’administratif, la prise de température, de tension, la vérification des vaccins… Cliquez ici si vous souhaitez en connaître plus sur ce nouveau métier. Ces postes seront subventionnés par l’État si le médecin s’engage à prendre de nouveaux patients et à assurer les urgences.

Des compétences managériales qui s’améliorent

Si le recrutement médical est si difficile à mener pour les hôpitaux, c’est parce que les étudiants ne disposent pas de suffisamment d’informations sur les parcours et les modalités de recrutement selon une étude menée par la FHF (Fédération Hospitalière de France) et qui a sondé plus de 5 600 médecins et étudiants en médecine. 68 % des médecins regrettent même de ne pas avoir bénéficié d’un accompagnement durant leur parcours professionnel.

Des efforts managériaux sont donc mis en place pour mieux encadrer ces futurs médecins avec des formations et des coachings. À cet effet, on peut citer l’initiative de la FHF qui vient de lancer le MOOC attractivité qui vise à promouvoir les bonnes pratiques dans les établissements de santé à l’aide de tutoriels et d’outils. Le but est que le nombre de personnels dans le secteur médical, qu’il n’y ait plus de pénurie, aujourd’hui très importante dans le milieu hospitalier, ce qui permet un recrutement médical plus aisé.