mer-maud-fontenoy-foundation

Quand des enfants soumettent leur court-métrage à la Maud Fontenoy Foundation.

L’école Saint-Anne, basée à Bazouges-la-Pérouse avait été gagnante d’un concours lancé par la fondation de Maud Fontenoy, en faveur du respect des océans. Cette année, l’école produit son premier film d’animation dans le cadre d’un défi national primaire.

Le thème de l’alimentation solidaire

Pour leur court-métrage, les élèves de CM1 et CM2 de l’école Saint Anne ont choisi le thème de l’alimentation solidaire avant de le soumettre à la Maud Fontenoy Foundation. En effet, cette dernière a lancé récemment une nouvelle édition de son concours sur cette thématique.

 

La Maud Fontenoy Foundation
La Maud Fontenoy Foundation

Un travail qui a mobilisé beaucoup d’élèves qui se sont organisés pour rédiger un scénario et un story-board, établir des mises en scènes, fournir des illustrations, tourner, effectuer le montage…Cependant, les élèves ont pris plaisir à fournir ce travail à la fondation puisqu’ils ont intégré au cours métrage également le thème de la déforestation qui s’inscrit dans l’alimentation solidaire, thématique du concours de la Maud Fontenoy Foundation.

Un micro reportage qui vise à sensibiliser, émouvoir et inciter à agir tout en faisant preuve d’inventivité et de créativité. En d’autres termes, un véritable challenge que les élèves ont été prêts à saisir en tant que reporters à la découverte de l’alimentation solidaire.

L’histoire proposée à la Maud Fontenoy Foundation

La pollution maritime véritable fléau

Le court-métrage raconte l’histoire d’une famille partant faire un pique-nique en bateau. Toutefois, ce dernier heurte un rocher et le pétrole du bateau se répand alors dans la mer et emprisonne les animaux marins. Pendant ce temps, au large, les enfants se nourrissent de produits industriels et de très nombreux arbres sont arrachés pour la consommation ou les plantations agricoles.

L’enseignante qui a supervisé le projet soumis à la fondation explique ainsi montrer que l’air, la terre et la mer sont victimes de la pollution.

Ainsi, l’eau et le gaspillage sont également abordés par les élèves à travers ce court-métrage. L’enseignante, au même titre que Maud Fontenoy, a indiqué aux élèves des petits gestes quotidiens qu’il est facile de mettre en œuvre pour mieux préserver l’environnement terrestre comme marin.

Quels résultats pour le concours?

Les résultats seront annoncés en Juin. Si l’école remporte le concours, elle gagnera un chèque de 1500 euros afin de financer une sortie ou un projet pédagogique. En cas de deuxième ou troisième position, la Maud Fontenoy Foundation octroie également un prix avec un chèque de 500 euros pour les deux autres sur le podium du « court-métrage écologique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *