Découvrir Arica lors d’un voyage au Chili

Arica est une splendide ville du littoral nord du Chili, notamment dans la région d’Arica et Parinacota. Elle est particulièrement connue comme le port le plus proche de la frontière avec le Pérou. De par sa localisation desservie par la panaméricaine, elle est un lieu d’échange commercial dynamique. En plus de cette activité commerciale dynamique, Arica est attrayante pour sa qualité de vie. En effet, elle offre un environnement de vie agréable et doux. Au cours d’un voyage au Chili, il est vivement conseillé d’y faire escale pour découvrir ce qu’elle peut bien cacher.

Découvrir l’histoire d’Arica lors de son séjour au Chili

La ville d’Arica a été fondée en 1565. Ce qui fait d’elle une des plus anciennes villes coloniales du Chili. Sa prospérité a été occasionnée particulièrement par l’exploitation des mines de Potosi, notamment durant la période coloniale. Elle était d’ailleurs le port le plus proche. Bien qu’elle ait été dominée par les Péruviens durant de nombreux siècles, elle a su se libérer après une bataille durant laquelle le Chili a remporté la guerre. D’ailleurs, cette date du 7 juin 1880 est aujourd’hui commémorée, notamment comme le Jour du Drapeau. De ce fait, la région fait intégralement partie du Chili avec le traité de Lima en 1929.

Au cours d’une visite de cette splendide ville, les voyageurs pourront découvrir de nombreux monuments coloniaux impressionnants. Il est d’ailleurs conseillé de miser sur un voyage sur mesure au Chili afin de mieux apprécier chaque attrait de cette ville. Les œuvres signées Gustave Eiffel sont par exemple les plus connues de la ville à savoir la cathédrale de San Marcos dotée d’une architecture gothique, l’ancienne gare ferroviaire, la Maison de la Culture, la Casa Bolognesi malgré son appartenance au Pérou, le Museo de Sitio Colón 10 abritant de nombreuses momies chinchorros… À travers ces sites, les voyageurs pourront voyager dans le passé et connaître davantage l’histoire de la ville.

Quelques activités et endroits intéressants à expérimenter dans les environs

Dans le sud de la ville, le Morro est une formation rocheuse incontournable. Il s’agit d’un immense rocher érodé par l’océan Pacifique. Symbole de la ville, elle fut classée monument national. Depuis le balcon, il est possible d’avoir un panorama exceptionnel sur les plages et la ville entière. Au-delà de la ville, les balades sont nombreuses. Il est par exemple intéressant de se rendre dans la vallée agricole d’Azapa. Cet endroit est comme une oasis au milieu du désert. Elle est d’ailleurs localisée entre la cordillère des Andes et le littoral. Dans cet immense verger, l’on cultive d’innombrables espèces de fruits tropicaux, des fleurs ainsi que des olives.

 

À une dizaine de kilomètres d’Arica, il est possible de rejoindre le petit village de San Miguel d’Azapa qui est surtout marqué par la culture agro-péruvienne héritée des esclaves des colons espagnols. Ce bourg est particulièrement connu pour ses momies comptant parmi les plus anciennes de toute la planète. En effet, les environs de la ville d’Arica sont parsemés de nombreux villages historiques abritant une grande variété de vestiges du passé mouvementé du pays. Ces trésors du passé y sont encore bien préservés et n’attendent qu’à être découverts.

One thought on “Découvrir Arica lors d’un voyage au Chili

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.