biologiste, Didier Raoult, IHU Mediterranee Marseille

Découvrir le métier de biologiste : formation, missions…

Le biologiste est un spécialiste qui étudie les sciences de la vie. Scientifique, il enquête sur les phénomènes vivants en vue d’en tirer des enseignements. 

Le rôle du biologiste

Didier Raoult, biologie à Marseille
Métier de biologiste

Le biologiste est un spécialiste des sciences du vivant. Il travaille dans le but de comprendre le comportement des organismes vivants et celui des molécules. Dans son quotidien, il est amené à effectuer des recherches en biologie et à réaliser diverses expérimentations. Son champ d’action est très large. En fonction de sa spécialisation, il peut exercer dans divers domaines. Ainsi, le biologiste peut être un biologiste cellulaire, un biologiste médical, un expert moléculaire, un zoologiste, un bio-informaticien, un biologiste biomédical, un botaniste, un généticien, un écologue, etc.
Scientifique de formation, le biologiste a un goût poussé pour les investigations. Sa curiosité le pousse à aller toujours plus loin dans ses recherches scientifiques. Il se doit également d’être passionné par son métier, avoir un esprit critique, faire preuve de rigueur et être méticuleux dans l’exécution de ses tâches.

L’environnement de travail du biologiste

Le biologiste travaille le plus souvent en laboratoire. Il est entouré de matériels techniques, tels qu’un microscope, des éprouvettes, des flacons, etc. Il passe de l’analyse des cellules, à celle des bactéries ou des virus, ou encore à la mise en culture d’organismes biologiques. Il reporte les résultats obtenus et les analyses en vue de répondre à des interrogations, d’apporter une solution à un problème ou prouver des faits relatifs au vivant et à son environnement.

La formation pour devenir biologiste

Devenir biologiste, Marseille Méditerranée Infection
Biologiste, quelle formation

Après un BAC scientifique, plusieurs voies mènent au métier de biologiste. La fonction demande d’être titulaire d’une licence professionnelle ou d’un master. Mais l’idéal serait d’avoir un niveau bac+5 (master).

Après le master, il est possible de compléter sa formation avec un doctorat (bac+8) et un post-doctorat (bac+11), pour l’option chercheur biologiste.

Pour le master (bac+5), la plupart des cursus se composent de deux années de cycle préparatoire et trois années de cycle ingénieur.

Quelques exemples de diplômes en biologie

  • Licence professionnelle industrie chimique et pharmaceutique
  • Licence professionnelle bio industrie et biotechnologies
  • Master / biologiste spécialité des sciences cellulaires et moléculaires
  • Master génétique
  • Master pharmacologie
  • Master biologie animale
  • Master / biologiste spécialiste des sciences végétales
  • etc.

Le cycle universitaire forme les futurs biologistes en biochimie, en chimie, en physique, en microbiologie, en science moléculaire, en science cellulaire et physiologique, etc.

Quant à ceux qui aspirent à la fonction de technicien biologiste (assistant du biologiste), un niveau bac+2 suffit. En effet, plusieurs BTS et DUT préparent au métier de biologiste.

Vous trouverez entre autres le :

  • BTS bio-analyses et contrôles
  • BTS biophysicien de laboratoire
  • Diplôme d’État de technicien de laboratoire
  • DUT génie biologique,etc.

Quelle carrière pour les biologistes

Le biologiste peut travailler aussi bien dans le privé que dans le public. Il peut se retrouver à exercer dans le domaine de la santé, de l’environnement, des sciences de la vie ou de la recherche pharmaceutique, recherche scientifique, etc. En tant que scientifique, il peut être employé comme chercheur dans une université, un laboratoire ou un centre de recherche. Toujours est-il que le choix de carrière pour les biologistes reste très varié.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *