Métiers immobiliers, syndic de copropriété

Se lancer dans l’immobilier, vers quelles études s’orienter

Les métiers de l’immobilier sont nombreux. Ce secteur a toujours su attirer nombre de jeunes gens en âge de choisir leur orientation professionnelle. Mais qu’il s’agisse de lycéens ou de professionnels en reconversion, il est souvent difficile de savoir vers quoi s’orienter. Voici un aperçu des principaux types de formation dans le domaine de l’immobilier.

Les études supérieures

Métiers, Syndic de copropriété, Gratade Levallois
Les professions après un BTS dans l’immobilier

Les formations les plus connues des futurs agents immobiliers sont celles accessibles après le BAC. On retrouve plusieurs BTS, mais également des licences et bachelor pour effectuer une troisième année, ainsi que des masters pour compléter le cursus.

Les BTS, Brevet de Technicien Supérieur

Les BTS sont des formations en 2 ans, accessibles directement après le baccalauréat. On les suit souvent au sein de lycées, ou dans des écoles d’enseignement supérieur. Ces deux années sont souvent des formations initiales accompagnées de stages, mais peuvent également s’effectuer en alternance. On appelle cela la formation en apprentissage.

Les BTS délivrent le niveau Bac +2, ainsi que 120 crédits ECTS. Concernant les BTS Immo, on peut les préparer dans des lycées (privés, publics), dans des écoles de commerce, ou encore dans des écoles d’immobilier.

La formation la plus célèbre de ce domaine est le BTS Professions Immobilières. Ce cursus forme les futurs agents immobiliers, gestionnaires de biens, négociateurs… En somme, tous les futurs professionnels des services de l’immobilier. Les étudiants y apprennent le droit, l’administration, la gestion, et même la comptabilité.

Quels débouchés possibles ? À la fin de ce BTS, les étudiants peuvent s’orienter vers des métiers en agence, en cabinet d’administration de biens, dans un syndic de copropriété, ou encore à leur compte, à domicile.

On associe souvent le BTS Notariat aux formations en Immobilier. Ce cursus en 2 années enseigne aux étudiants les connaissances nécessaires pour les métiers en office notarial (gestion, ingénierie et techniques de l’immobilier…)… Les professionnels du secteur du notariat peuvent intervenir dans la rédaction d’actes immobiliers. Dans tous les cas, les notaires doivent s’y connaître en immobilier, car ils tiennent le rôle de dernier maillon du processus lors des achats de biens.

Se former après les BTS Immobilier

Agence, cabinet de syndic...
Se former aux métiers de l’immobilier

Et après un BTS, que faire ? Certains n’ont pas envie de s’arrêter là, où visent simplement des corps de métiers qui nécessitent de plus longues études.

  • Pour un BAC +3, on peut s’orienter vers un Bachelor Immobilier. Il s’agit d’apprendre à gérer des locations, à administrer des biens, s’occuper des transactions, etc. Cette formation dure un an et équivaut à 60 crédits ECTS. Il est également possible d’effectuer ce bachelor en alternance. Une majorité de ces Bachelor Immobilier sont effectué en anglais. Cela permet aux étudiants d’être opérationnels à l’internationel.

Les étudiants peuvent également se tourner vers une licence pro Immobilier. Cette licence permet d’être formé très vite. Elle octroie 180 crédits ECTS, et se suit à l’université. Elle prépare les étudiants à différents sujets : fiscalité, droit, négociation…

  • Il est également possible de poursuivre après cette troisième année. Les masters sont des cursus en 2 ans, qui délivrent des diplômes à BAC +5, ainsi que 120 crédits ECTS. Par exemple, le master Immobilier dispense des cours afin d’apprendre les nouveaux métiers de l’immobilier. On peut y apprendre le management des activités immobilières, la gestion du patrimoine, des actifs, des techniques financières, etc.
  • On peut également retrouver des Mastères Spécialisés Immobilier, qui se réalisent en 12 mois et permettent, après un bac +5, d’obtenir un Bac +6. Ils permettent aux étudiants de spécialiser, ou d’obtenir une double compétence. Par exemple, on peut y suivre des cours de développement et bâtiment durable, de stratégie immobilière…
  • Il existe également des MBA Immobilier, qui permettent d’offrir aux étudiants des connaissances académiques ET de la pratique, afin de les préparer au mieux au marché du travail. On peut y apprendre la promotion et la gestion immobilière, l’analyse financière et le contrôle de gestion, de l’aménagement urbain, du développement durable…

 

One thought on “Se lancer dans l’immobilier, vers quelles études s’orienter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.