goudsmit tang management

La mixité dans les conseils d’administration

Assurer la parité d’un conseil d’administration : un pari gagnant

La composition d’un conseil d’administration constitue l’un des critères majeurs de la stratégie d’entreprise. Pour garantir la cohérence d’un CA, la mixité est aujourd’hui une composante fondamentale de son exercice. Elle assure une cohésion d’ensemble et participe de la performance des uns et des autres en toute intelligence. Au-delà des aspects sociétaux, la mixité offre des perspectives gagnantes pour les entreprises.

La mixité des conseils d’administration en progression

Sur le plan de la représentativité, l’égalité professionnelle entre hommes et femmes est aujourd’hui une donnée certainement majeure dans l’organisation d’une entreprise ou d’un organisme. Mise en avant par les pouvoirs publics, la mixité des conseils d’administration obéit au même schéma, rappelle Goudsmit Tang Management. Naturellement, lorsqu’il s’agit d’évoquer le principe de mixité, il est question avant tout de la féminisation des instances dirigeantes au profit des compétences, du savoir-être et du savoir-faire.

À cet effet, de nombreuses entreprises ont d’ailleurs déjà acté la mesure pour définir ou redéfinir leur stratégie organisationnelle. La représentativité des femmes dans les conseils d’administration est désormais encadrée par la loi Copé-Zimmermann depuis 2011. Celle-ci fixe notamment un quota obligatoire de représentativité pour certaines entreprises en fonction de leur cotation boursière et de leur chiffre d’affaires.

Les enjeux d’un conseil d’administration, s’ils diffèrent d’une entreprise à une autre, intègrent tous la même dynamique basée sur la recherche et l’exploitation des compétences et sur l’expérience de chacun. Les mentalités évoluant, ce mécanisme est désormais actif et permet d’étoffer les savoir-faire du conseil d’administration en y inscrivant les potentiels féminins.

Par ailleurs, l’évolution des consciences, soutenue par la loi Copé-Zimmermann, a provoqué de nouvelles opportunités pour les femmes. De fait, celles-ci ont gagné en visibilité. Si l’on ne peut pas encore parler de parité absolue à l’heure actuelle, il est intéressant de noter que les femmes sollicitent davantage les postes d’administrateurs.

Par voie de conséquence également, le conseil d’administration connaît depuis quelques années une dynamique particulièrement encourageante. Il suffit de constater le taux de représentativité des femmes dans les conseils d’administration et de surveillance des entreprises du CAC 40 (plus de 42 % en 2017) pour réaliser l’influence considérable qu’a permis la loi à ce niveau.

Une tendance encourageante

La France fait figure de bon élève sur la scène internationale à en juger par la comparaison avec ses voisins européens. Pour ne citer que l’Italie et l’Allemagne, ceux-ci ne dépassent généralement pas le tiers de femmes dans les conseils d’administration d’entreprises. Dans un tel contexte, la mission du recrutement des administrateurs est également primordiale. L’identification des compétences et des talents s’inscrit au cœur des attentes et passe désormais par un vivier plus riche qu’auparavant. Les femmes occupant des postes à responsabilité sont les premières dans le viseur des recruteurs.

Le réseau de contacts tient également une place de choix dans le processus de féminisation des instances de direction. La visibilité qu’offre un réseau solide a permis d’ouvrir aux femmes des postes clé et plus particulièrement ceux d’administrateurs.

La féminisation de ces instances a aussi permis d’opérer des transformations notables. En effet, cette tendance s’est notamment se révèle être un vecteur de professionnalisation des conseils d’administration assurant ainsi des gains remarquables d’efficience. Par effet de levier, c’est la santé financière et humaine des entreprises qui en a tiré le meilleur parti. En exploitant cette dynamique, le phénomène a produit des impacts positifs sur la rentabilité des entreprises et sur la cohésion des salariés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *