Les algues sargasses à Playa del Carmen

Si vous avez prévu un voyage à la plage de Playa del Carmen, vous auriez déjà entendu parler des algues sargasses. Les locaux les considèrent comme étant une catastrophe naturelle. Ce phénomène a pris del’ampleur en 2018. Il faudra comprendre la situation pour vous permettre de préparer au mieux votre voyage.

Un danger pour la santé

Ces algues sont une espèce de flore marine. Ils se développent à la surface des océans en suivant leur rythme. Ils poussent en bancs pour ensuite former une couche épaisse d’algues brunes. Ces plantes viennent de la mer des sargasses, dans l’Atlantique, d’où son nom. On ne connaît pas les raisons qui font qu’ils envahissent la mer de l’océan Atlantique. Mais des scientifiques pensent que la pollution et le réchauffement sont les coupables. Ces plantes ont un impact sur notre santé. Quand ils sèchent, ils dégagent de l’ammoniac et de l’hydrogène sulfuré. Ce sont des gaz neurotoxiques.  La mer des Caraïbes n’est pas épargnée par cette colonisation des algues. Et il n’y a pas que Playa del Carmen qui est frappé par ce phénomène. Cancún et Tulum y est aussi passé.

Les algues sargasses, une menace pour l’économie

Leur existence prive les touristes des activités favorites. Une forte quantité de ces plantes oblige la fermeture de plusieurs plages. De ce fait, la ville perd son intérêt principal. Et même si des mesures ont été prises, le combat est loin d’être gagné. Autre que la plage, un des atouts de ce site touristiques risque de perdre de l’importance. La forte concentration des algues sargasses ne va plus permettre de nager avec les requins-baleines. Ces plantes détruisent aussi la beauté de cette mer. Ils sont à l’origine de ces changements de décor lors de plongée sous-marine.

Si cet envahissement ne cesse de croitre, les activités nautiques perdront leur place dans l’activité touristique de la ville. Ces algues constituent de réelles menaces pour l’économie de Playa del Carmen, car à cause de cela les hôtels ont eu de la part des clients l’annulation de leur réservation. Le tourisme constitue la 3e source de revenus du Mexique et c’est pour cela qu’il faut prendre au sérieux ce problème d’algue.  Même si le fonds national des désastres naturel a débloqué 3,2 millions de dollars pour aider au nettoyage des plages. Cela ne reste qu’une solution à court terme. Mais une entreprise privée commence à faire des efforts pour résoudre ce problème en bloquant les algues et les rediriger hors des plages. C’est une manière de préserver les récifs coralliens mexicains de la destruction que peuvent engendrer ces plantes. Si l’homme ne change pas sa manière de faire face à la nature, il faudra se faire à l’idée que ces algues vont faire partie du paysage de l’ile.

Sans la mer les touristes n’auront plus d’intérêt pour les Caraïbes. Privant ainsi les régions d’un apport financier indispensable. Pour éviter cela, des mesures sont à prendre pour ne pas perdre e la valeur aux yeux des touristes. Mais plus importants, il faut éviter que ces algues impactent la santé des résidents de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *