pain-blanc

Le pain blanc : à consommer avec modération !

Si la traditionnelle baguette française de pain blanc est profondément ancrée dans notre culture (présente chez 98% des ménages français !), force est de constater que le pain blanc n’est pas l’idéal en termes nutritionnels. Le médecin nutritionniste Jean-Michel Cohen propose de mieux comprendre pourquoi.

La dégradation des ingrédients

Rappelons que les ingrédients de base du pain blanc sont de la farine, de l’eau, du sel, du levain et/ou de la levure. Rien de bien dangereux en soit. Cependant, cela fait maintenant plusieurs dizaines d’années que le blé à l’origine de la farine du pain blanc a bien changé…En effet, ce blé élément fondateur du pain blanc a été transformé en étant standardisé pour fournir un gluten plus solide permettant de faire lever la pâte plus vite et donc de générer des quantités plus importantes de pain blanc, au détriment de sa qualité, explique Jean-Michel Cohen.

Par ailleurs, une enquête menée en 2017 a révélé que la plupart des meuniers ajoutaient à cette farine appauvrie plusieurs éléments néfastes tels que des additifs, des exhausteurs de goût…En d’autres termes, le blé utilisé actuellement pour produire du pain blanc apporte bien moins de nutriments à notre organisme.

L’omniprésence de gluten, rappels par Jean-Michel Cohen

Comme vu précédemment, le blé a été transformé, devenant beaucoup plus riche en gluten, donnant au pain blanc son côté moelleux et élastique. Toutefois, cette forte concentration de gluten n’est pas anodine : ingérer du pain blanc quotidiennement c’est ingérer beaucoup de gluten.

Et même si vous n’êtes ni intolérant ni allergique au gluten, cette surconsommation involontaire provoque très souvent des troubles au niveau digestif à cause d’une inflammation des cellules intestinales, explique le médecin nutritionniste Jean-Michel Cohen. Par ailleurs, le gluten est, de façon plus générale, impliqué dans environ 55 maladies différentes, la plus répandue étant la maladie cœliaque et n’est donc pas l’idéal pour notre santé.

 

Le sucre et ses dangers

Le pain blanc est riche en sucres, rappelle Jean-Michel Cohen
Le pain blanc est riche en sucres, rappelle Jean-Michel Cohen

Contrairement à d’autres variétés de pain, le pain blanc dispose d’un IG (Index Glycémique) élevé. En effet ce dernier est de 70, soit l’équivalent du sucre blanc ! Face à ce taux de sucre élevé, le pancréas doit libérer beaucoup d’insuline pour que la glycémie reste équilibrée. Ces pics d’insuline peuvent conduire à long terme au développement de la maladie du diabète, d’une résistance à l’insuline ou encore à l’obésité.

Bien que le pain blanc n’ait pas de goût sucré, il faut garder à l’esprit que sa forte teneur en amidon (soit du glucose et encore du glucose) fait que ce type de pain est constitué à 85% de glucides. Par ailleurs, comme en a parlé Jean-Michel Cohen à plusieurs reprises, le sucre possède un fort potentiel addictif. C’est donc sans surprise que l’on apprend que le pain blanc crée bien, lui aussi, une addiction.

 

Le pain blanc, ennemi de la perte de poids

De par l’index glycémique élevé du pain blanc, l’insuline s’avérera, à terme, incapable d’emmagasiner la totalité du sucre contenu dans cet aliment une fois ingéré. Ce sucre ne va donc pas se transformer en glycogène mais sous forme de gras, ce qui implique alors une mauvaise prise de poids. Par ailleurs, en plus du sucre, le pain blanc est riche en sel (19 grammes de sel par kilo de pain soit 4,7 grammes de sel par baguette). Or, les autres aliments que nous ingérons sont eux aussi naturellement salés, ou nous avons même parfois tendance à les saler avant même d’y avoir goûté !

Le docteur Jean-Michel Cohen précise ainsi qu’une baguette de pain contient quasiment la quantité maximale quotidienne de sel conseillée par individu (5g max). Si l’on incrimine le sucre comme vecteur de prise de poids, n’oublions pas que le sel en est également responsable.

Retour à l’accueil

 

One thought on “Le pain blanc : à consommer avec modération !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.